Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see papers related to the one you are viewing…

PEP-Web Tip of the Day

When there are articles or videos related to the one you are viewing, you will see a related papers icon next to the title, like this: RelatedPapers32Final3For example:

2015-11-06_09h28_31

Click on it and you will see a bibliographic list of papers that are related (including the current one). Related papers may be papers which are commentaries, responses to commentaries, erratum, and videos discussing the paper. Since they are not part of the original source material, they are added by PEP editorial staff, and may not be marked as such in every possible case.

 

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Purcell, S.D. (2005). LA THÉORIE DE L'ANALYSTE: UNE TROISIÈME SOURCE DE CONTRE-TRANFERT. L'Année Psychanal. Int., 2005:99-114.

(2005). L'Année Psychanalytique Internationale, 2005:99-114

LA THÉORIE DE L'ANALYSTE: UNE TROISIÈME SOURCE DE CONTRE-TRANFERT Language Translation

Stephen D. Purcell

L'auteur soutient que la théorie de l'analyste, qu'elle soit personnelle ou académique, est une source importante de contre-transfert qui complique notre compréhension traditionnelle des réponses émotionnelles de l'analyste, considérées comme un mélange de ses transferts et des effets du patient sur lui. À partir de cette perspective, et étant donné que la théorie de l'analyste n'a pas de pertinence intrinsèque en ce qui concerne les phénomènes essentiels des processus analytiques individuels, elle doit être considérée comme un facteur d'étonnement, aussi bien que nécessaire, au travail clinique. Bien que la théorie de l'analyste puisse être conceptualisée comme un élément de sa personnalité qui détermine des réactions émotionnelles envers le patient, l'auteur pense qu'il y a une augmentation appréciable de la clarté conceptuelle et un surcroît d'utilité clinique lorsque nous tenons compte du fait que la théorie joue un rôle plus direct dans le processus de formation du contre-transfert. L'auteur s'appuie sur certains aspects de l'analyse clinique des résistances narcissiques pour illustrer comment certaines théories pourraient amener l'analyste à des passages à l'acte inconscients étonnants en générant des contre-transferts aussi bien positifs que négatifs susceptibles d'être utilisés de façon défensive par le patient et (ou) l'analyste. Dans certains contextes, la théorie de l'analyste peut atténuer des réactions contre-transférentielles riches en information et interférer de cette façon avec la compréhension du fonctionnement psychique du patient. Enfin l'auteur insiste sur l'importance de l'ajustement entre la théorie de travail de l'analyste et la psychopathologie du patient et examine les implications de ses idées pour la formation et la pratique psychanalytiques.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.