Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To turn on (or off) thumbnails in the list of videos….

PEP-Web Tip of the Day

To visualize a snapshot of a Video in PEP Web, simply turn on the Preview feature located above the results list of the Videos Section.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Salomonsson, B. (2007). L'IMPACT DES MOTS SUR LES ENFANTS SOUFFRANT D'UNE HYPERACTIVITÉ ASSOCIÉE À UN DÉFICIT DE L'ATTENTION (ADHD): Conséquences pour la technique psychanalytique. L'Année Psychanal. Int., 2007:99-118.

(2007). L'Année Psychanalytique Internationale, 2007:99-118

L'IMPACT DES MOTS SUR LES ENFANTS SOUFFRANT D'UNE HYPERACTIVITÉ ASSOCIÉE À UN DÉFICIT DE L'ATTENTION (ADHD): Conséquences pour la technique psychanalytique

Björn Salomonsson

Les enfants souffrant d'une hyperactivité associée à un déficit de l'attention (ADHD) et ceux qui présentent des troubles de l'attention, du contrôle de la motricité et de la perception (DAMP) sont souvent très sensibles aux interventions de l'analyste. Cela n'est pas toujours dû au contenu littéral de l'intervention. Parfois, les enfants réagissent comme si les mots étaient des objets concrets dangereux contre lesquels ils doivent se protéger physiquement. l'auteur rapporte ce phénomène à l'instabilité de la situation interne de tels enfants. Toute intervention réveille souvent un objet interne mauvais, non contenant, qui menace d'expulser les mots de l'analyste, indépendamment de leur contenu. Il en découle des situations cliniques violentes. Les recherches sur Vinfans et le travail analytique avec les infans et leurs mères mettent en évidence le processus sémiotique complexe qui se développe entre la mère et son bébé. La condition requise pour la mise en route et le maintien d'un tel processus réside dans un objet externe sécurisant, qui peut être progressivement intériorisé. On utilise ici les découvertes provenant de la recherche sur le développement, et le travail clinique avec Vinfans afin d'éclairer le travail analytique avec des enfants souffrant de ADHD et de DAMP. Des vignettes cliniques montrent combien il est important que l'analyste choisisse les mots de ses interprétations après avoir jaugé tant l'état de l'objet interne de l'analysant que celui de son propre contre-transfert. Si cette évaluation est négligée, le dialogue analytique peut facilement sombrer. l'auteur propose quelques recommandations techniques concernant l'analyse de tels enfants. Il soulève, en tant que faisant partie de la discussion théorique, la question générale de la classification des représentations que le bébé constitue en interaction avec la mère, et que l'analysant constitue en interaction avec l'analyste. Plutôt que de les classer selon la bipartition freudienne de « représentations de choses — représentations de mots », l'auteur propose la classification sémiotique en trois catégories de C. S. Peirce, selon laquelle le bébé formerait des représentations d'Icônes, d'indices et de symboles.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.