Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To access to IJP Open with a PEP-Web subscription…

PEP-Web Tip of the Day

Having a PEP-Web subscription grants you access to IJP Open. This new feature allows you to access and review some articles of the International Journal of Psychoanalysis before their publication. The free subscription to IJP Open is required, and you can access it by clicking here.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Nos, J.P. (2015). INDUCTION COLLUSOIRE DE LA RELATION PERVERSE: LES ÉNACTIONS PERVERSES ET LES BASTIONS EN TANT QUE CAMOUFLAGES DE L'ANGOISSE DE MORT. L'Année Psychanal. Int., 2015:69-96.
   

(2015). L'Année Psychanalytique Internationale, 2015:69-96

INDUCTION COLLUSOIRE DE LA RELATION PERVERSE: LES ÉNACTIONS PERVERSES ET LES BASTIONS EN TANT QUE CAMOUFLAGES DE L'ANGOISSE DE MORT Language Translation

Jaime P. Nos

L'auteur de cet article soutient que l'une des principales fonctions de la relation perverse est de pousser l'analyste à devenir le complice inconscient du patient par un « pacte pervers » dirigé contre le travail analytique et visant à dénier les aspects intolérables de la réalité. L'intensité de la force d'induction collusoire de la relation perverse conduit l'analyste à participer à des énactions transféro-contre-transférentielles ainsi qu'à la cristallisation d'une collusion silencieuse et chronique entre le patient et l'analyste dans le champ analytique aboutissant à la stagnation du processus (cf. Le « bastion », Baranger et Baranger). L'auteur affirme que l'analyse de la pathologie perverse ne doit pas se limiter à la seule interprétation du fonctionnement intrapsychique du patient, mais également prendre en compte les informations obtenues par l'analyste dans sa participation aux énactions collusoires. L'analyste doit donc jeter également un « regard second » sur le « champ » analytique, à la recherche de bastions sous-jacents. L'auteur passe en revue les principales contributions psychanalytiques ayant éclairé le phénomène d'induction collusoire dans la relation perverse avant de l'illustrer en décrivant l'analyse d'un patient à la personnalité perverse. Pour ce patient, l'une des principales fonctions de son mode de relation pervers était d'amener l'analyste à devenir complice de son déni de la terreur de la mort. L'auteur souligne l'influence qu'exerce l'angoisse de mort sur le développement des bastions dans le traitement des patients pervers.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.