Customer Service | Help | FAQ | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see translations of Freud SE or GW…

PEP-Web Tip of the Day

When you hover your mouse over a paragraph of the Standard Edition (SE) long enough, the corresponding text from Gesammelte Werke slides from the bottom of the PEP-Web window, and vice versa.

If the slide up window bothers you, you can turn it off by checking the box “Turn off Translations” in the slide-up.  But if you’ve turned it off, how do you turn it back on?  The option to turn off the translations only is effective for the current session (it uses a stored cookie in your browser).  So the easiest way to turn it back on again is to close your browser (all open windows), and reopen it.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

De Saussure, R. (1921). Les Médications Psychologiques: Par Pierre Janet. (3 vol., 1144 p. Paris, Alcan, 1919.). Int. J. Psycho-Anal., 2:137-141.

(1921). International Journal of Psycho-Analysis, 2:137-141

Les Médications Psychologiques: Par Pierre Janet. (3 vol., 1144 p. Paris, Alcan, 1919.)

Review by:
Raymond De Saussure

Dans cet ouvrage, Janet a rassemblé une série de conférences et d'articles qu'il a faits entre les années 1906 et 1914. Il analyse les différentes psychothérapies qui ont été employées au cours de ces dernières décades. Janet était particulièrement bien placé pour faire ce travail. A côté de sa connaissance très approfondie des littératures anglaises et allemandes, il est un des rares psychiâtres français, qui ait attribué à la psychologie, une importance de première ligne dans l'étude des maladies mentales. Ce qui donne un charme tout particulier à cet ouvrage, c'est que l'auteur intercale toujours dans son exposé, des exemples concrets.

Tome premier: ‘L'action morale et l'utilisation de l'automatisme’. (343 p.)

Janet étudie d'abord les guérisons miraculeuses. Il reconnaît qu'elles existent parfois, mais il considère que cette thérapeutique religieuse est la moins scientifique de toutes nos médications psychologiques. Elle est, en effet, appliquée de la même façon pour tous les malades, et, de plus, elle ne fait pas appel à une force psychique humaine, à une énergie individuelle. Tout se passe entre Dieu et la maladie. Le grand progrès que nous apportent les médications philosophiques et morales que Janet étudie ensuite est qu'elles font appel à la volonté humaine. Ces psychothérapies ont cependant encore un gros inconvénient, celui de ne pas tenir compte des circonstances spéciales dans lesquelles s'est développée la maladie.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2018, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.