Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see translations of Freud SE or GW…

PEP-Web Tip of the Day

When you hover your mouse over a paragraph of the Standard Edition (SE) long enough, the corresponding text from Gesammelte Werke slides from the bottom of the PEP-Web window, and vice versa.

If the slide up window bothers you, you can turn it off by checking the box “Turn off Translations” in the slide-up.  But if you’ve turned it off, how do you turn it back on?  The option to turn off the translations only is effective for the current session (it uses a stored cookie in your browser).  So the easiest way to turn it back on again is to close your browser (all open windows), and reopen it.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

De Saussure, R. (1921). Fêtes Et Chansons De L'Ancienne Chine: Par Granet. (Paris, Leroux, 1920.). Int. J. Psycho-Anal., 2:470-473.

(1921). International Journal of Psycho-Analysis, 2:470-473

Fêtes Et Chansons De L'Ancienne Chine: Par Granet. (Paris, Leroux, 1920.)

Review by:
Raymond De Saussure

Ce livre écrit par un disciple de Durkheim ne fait pas allusion aux théories de Freud mais il présente cependant un grand intérêt pour les psychoanalystes. Les Chinois, en effet, se sont toujours servis de symboles. Les commentateurs de leurs vieux livres sacrés ont donné des interprétations multiples au travers des siècles des différentes chansons et légendes sacrées. Il n'est pas jusqu'aux caractères de leur écriture qui soient surdéterminés, tant ces caractères ont eu de significations successives. C'est pourquoi le folk-lore chinois présente un intérêt si particulier pour les psychoanalystes.

On pourrait considérer au moins deux phases dans la symbolisation des chansons chinoises. Une première, dans laquelle les symboles représentent certains désirs, ou certains complexes de leurs auteurs. Puis une deuxième phase, ou phase de rationalisation, dans laquelle les commentateurs essaient de tirer une doctrine morale de ces symboles. L'ouvrage de M. Granet fait bien ressortir ces deux étapes à propos des chansons et des fêtes de l'ancienne Chine. M. G. fait remarquer que si ces poésies avaient été écrites directement dans le but de moraliser, elles auraient été composées par des lettrés.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2019, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.