Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To use the Information icon…

PEP-Web Tip of the Day

The Information icon  (an i in a circle) will give you valuable information about PEP Web data and features. You can find it besides a PEP Web feature and the author’s name in every journal article. Simply move the mouse pointer over the icon and click on it for the information to appear.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Delahaye, B. (1985). Jean Finck Thomas Mann et la psychanalyse Les Belles Lettrès, collection Confluents Psychanalytiques, Paris, 1982. Rev. Belg Psychanal., 6:123-124.
    

(1985). Revue Belge de Psychanalyse, 6:123-124

Jean Finck Thomas Mann et la psychanalyse Les Belles Lettrès, collection Confluents Psychanalytiques, Paris, 1982

Baudouin Delahaye

Le fascinant et suspect docteur Krokovski de la Montague Magique (1921), ne résume certes pas le point de vue de Thomas Mann sur le freudisme. Et ce n'est pas non plus dans les Considérations d'un apolitique (1918), oû Thomas Mann fustige la psychologie en la traitant de “galimatias dionysiaques”, que l'on trouvera un point de vue nuance. Il faudra attendre une série d'essais plus tardifs (Freud et la pensáe moderne, 1929, Sur le mariage, Leasing, Freud et la penée moderne, 1931, Freud et l'avenir, 1936) pour que s'etablisse une véritable filiation entre S. Freud et Th. Mann. Cette filiation indirecte et ambiguë restera toujours une adoption un peu tardive puisque constamment, en se réclamant de Freud, Thomas Mann invoquera leur ancêtre spirituel commun, Schopenhauer. Quant à Freud, tout en marquant son admiration pour Th. Mann, il manifesta toujours une certaine méfiance pour l'engouement passionné et ambivalent de son nouvel adepte, parlant notamment à Lou Andreas-Salomé d'un “placage de psychanalyse”.

La position prise par Thomas Mann, futur Prix Nobel, doit cependant se comprendre dans le climat polémique des idées de l'Allemagne de l'entre-deux-guerres, qui se reflète par ailleurs dans les correspondances d'un Schnitzler, des Zweig ou de Mann lui-même. Prendre parti pour Freud durant les années 30 en Alleraagne, c'est prendre un engagement politique à l'égard de la barbarie naissante. Et c'est ainsi qu'en 1938, dans l'essai Frère Hitler, Th.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2019, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.