Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To quickly go to the Table of Volumes from any article…

PEP-Web Tip of the Day

To quickly go to the Table of Volumes from any article, click on the banner for the journal at the top of the article.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Alsteens, A. (1992). Didier Anzieu, Beekett et le psychanalyste, Paris, éd. Mentha, 1992, 267 pp.. Rev. Belg Psychanal., 21:103-104.

(1992). Revue Belge de Psychanalyse, 21:103-104

NOTES DE LECTURE

Didier Anzieu, Beekett et le psychanalyste, Paris, éd. Mentha, 1992, 267 pp.

André Alsteens

Ainsi donc, Anzieu fait un sort à l'obsession qui le poursuit depuis près de quarante ans, autour de la personnalité de Beckett, découvert un soir de 1953 au théâtre de Babylone, et qui n'en finira plus de l'interpeller - “Mon frère en souffrance”, fait-il dire à Bion qui deviendra son analyste. Pas pour longtemps, car Beckett claquera la porte du cabinet de son analyste, pour se colleter seul avec les problèmes, angoisses et fantasmes qui l'assaillent. Son oeuvre en témoigne sans doute, tant elle apparaît par moments s'inspirer d'une sorte de gigantesque “association libre” face à un analyste invisible, tant elle tente aussi d'égrener, pour les exorciser, les rengaines sordides de ses fantasmes et angoisses, besoins, terreurs et espoirs qui le chevillent au corps et l'animent dans la désespérance. Car rien n'est épargné au lecteur, convié à part entière dans une lecture où il n'est pas simple de se garder, Anzieu s'amusant sans doute à son tour, se retrouvant autant l'analysant de Beckett!

Car, en effet, derrière ce texte parfois déjeté, incohérent même, et qui nous rend sensible la déroute de ou des auteurs, Anzieu s'offre sans doute, à la suite de Beckett, et sur les traces glorieuses de Freud, à une sorte d'auto-analyse qui ne se limite plus à la convenable organisation névrotique mais plonge radicalement ses racines dans le bourbier des sentiments et des angoisses les plus crus que puisse connaître l'être humain.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.