Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To zoom in or out on PEP-Web…

PEP-Web Tip of the Day

Are you having difficulty reading an article due its font size? In order to make the content on PEP-Web larger (zoom in), press Ctrl (on Windows) or ⌘Command (on the Mac) and the plus sign (+). Press Ctrl (on Windows) or ⌘Command (on the Mac) and the minus sign (-) to make the content smaller (zoom out). To go back to 100% size (normal size), press Ctrl (⌘Command on the Mac) + 0 (the number 0).

Another way on Windows: Hold the Ctrl key and scroll the mouse wheel up or down to zoom in and out (respectively) of the webpage. Laptop users may use two fingers and separate them or bring them together while pressing the mouse track pad.

Safari users: You can also improve the readability of you browser when using Safari, with the Reader Mode: Go to PEP-Web. Right-click the URL box and select Settings for This Website, or go to Safari > Settings for This Website. A large pop-up will appear underneath the URL box. Look for the header that reads, “When visiting this website.” If you want Reader mode to always work on this site, check the box for “Use Reader when available.”

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Minazio, N. (1994). Les entraves traumatiques au travail du deuil. Rev. Belg Psychanal., 25:25-36.

(1994). Revue Belge de Psychanalyse, 25:25-36

Les entraves traumatiques au travail du deuil

Nicole Minazio

“J'ai retrouvé ce journal dans deux cahiers des armoires bleues de Neauphle-le-Château. Je n'ai aucun souvenir de l'avoir écrit. Je sais que je l'ai fait, que c'est moi qui l'ai écrit, je reconnais mon écriture et le détail de ce que je raconte, je revois l'endroit, la gare d'Orsay, les trajets, mais je ne me vois pas écrivant ce journal. Quand l'aurais-je écrit? En quelle année? A quelles dates du jour, dans quelle maison, je ne sais plus rien.

Comment ai-je pu écrire cette chose que je sais nommer et qui m'épouvante quand je la relis. Comment ai-je pu même abandonner ce texte pendant des années, dans cette maison de campagne régulièrement inondée en hiver”.

Marguerite Duras (Préface de “La douleur”)

“Dans mon absence de souvenirs d'avant, ni visages, ni scènes familiales, je garde une vision assez précise de cette maison et de l'ambiance qui y régnait comme d'un véritable lieu de vie. Encore que je puisse mal départager mes impressions personnelles de ce qui me fut raconté par la suite.

Mais ce flou entre mémoire réelle ou suggérée n'est-elle pas le lot commun de beaucoup d'enfances?

Annie Duperey (“Le voile noir”)

Le texte abandonné dans la maison de campagne régulièrement inondée et les photos d'une enfance perdue empaquetées dans le troisième tiroir “de la commode-sarcophage” sont redécouverts de longues années après la catastrophe dont ils témoignent, tout en n'en livrant pas le secret.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2019, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.