Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see papers related to the one you are viewing…

PEP-Web Tip of the Day

When there are articles or videos related to the one you are viewing, you will see a related papers icon next to the title, like this: RelatedPapers32Final3For example:

2015-11-06_09h28_31

Click on it and you will see a bibliographic list of papers that are related (including the current one). Related papers may be papers which are commentaries, responses to commentaries, erratum, and videos discussing the paper. Since they are not part of the original source material, they are added by PEP editorial staff, and may not be marked as such in every possible case.

 

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Alsteens, A. (1999). Il y a rêve et rêve, le travail du rêve. Rev. Belg Psychanal., 35:21-27.

(1999). Revue Belge de Psychanalyse, 35:21-27

Il y a rêve et rêve, le travail du rêve

André Alsteens

1985

Cette réflexion pourrait traduire un franc désappointement ou une secrète ironie. Parions pour celle-ci, en constatant d'emblée, avec les nostalgiques du passé, que le rêve n'est plus ce qu'il était! Trève de plaisanterie, notre propos entend faire écho à quelques considérations, que j'illustrerai ensuite.

1. Une première remarque, et non des moindres, porte sur la distinction classique entre latent et manifeste. Chacun en mesure l'importance, l'incomparable fécondité et même l'inéluctable nécessité. Et cependant, il n'est plus possible de penser aujourd'hui la clinique du rêve selon cet unique vecteur.

D'où vient cette distinction, sinon de l'existence du refoulement et de la force de l'inconscient? Même si Freud établit certains rapprochements avec la psychose, le modèle dont il s'inspire pour fonder sa théorie est celui de la névrose. Or, avec la dérive des pathologies, l'investigation plus appuyée des “indications”, la reconnaissance forcément tardive de la multiplicité des fonctionnements à l'image des aléas de la génétique, tout un champ s'est présenté à l'analyste, en partie déjà présent, devenu plus audible, qui a pour noms : structure narcissique, état limite, séquelles autistiques, fonctionnement symbiotique, ou que sais-je encore?

La distinction freudienne reste pertinente, là où le tissu psychique se trouve constitué.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.