Login
Innes-Smith, J. (2000). Identification préoedipienne et investissement d'objet artistique dans l'étiologie de la psychopathologie chez l'adulte (). Rev. Belg Psychanal., 37:25-35.

Welcome to PEP Web!

Viewing the full text of this document requires a subscription to PEP Web.

If you are coming in from a university from a registered IP address or secure referral page you should not need to log in. Contact your university librarian in the event of problems.

If you have a personal subscription on your own account or through a Society or Institute please put your username and password in the box below. Any difficulties should be reported to your group administrator.

Username:
Password:

Can't remember your username and/or password? If you have forgotten your username and/or password please click here and log in to the PaDS database. Once there you need to fill in your email address (this must be the email address that PEP has on record for you) and click "Send." Your username and password will be sent to this email address within a few minutes. If this does not work for you please contact your group organizer.

Athens or federation user? Login here.

Not already a subscriber? Order a subscription today.

(2000). Revue Belge de Psychanalyse, 37:25-35

Identification préoedipienne et investissement d'objet artistique dans l'étiologie de la psychopathologie chez l'adulte ()

James Innes-Smith

Nous voyons un nombre croissant de références, dans la littérature psychanalytique, à des patients difficiles à catégoriser et qui éveillent chez l'analyste des sentiments d'ennui, de frustration et d'impuissance. Différents auteurs expliquent combien il est difficile de travailler avec ces patients pour qui les moyens habituels de communications verbales par l'association libre et l'interprétation apparaissent curieusement inefficaces.

A travers les descriptions des différents auteurs, ces patients semblent avoir bien des points communs. Bien que chaque auteur suive son modèle d'explication, l'origine des troubles est attribuée à la toute petite enfance.

Je suggère que ces problèmes seraient plus compréhensibles si nous faisions l'hypothèse qu'ils résultent de la persistance chez certaines personnes de formes d'investissement d'objet qui trouvent leur origine dans ia phase autistique normale du développement de l'enfant. Des patients qui n'ont aucuns antécédents de psychose ni d'autisme infantile peuvent laisser apparaître ces “formes” dans des situations spécifiques ou peuvent revenir à ces modalités.

De même qu'on nous a rappelé l'importance de s'occuper des parts psychotiques de ta personnalité chez des non psychotiques, je suggère

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2014, Psychoanalytic Electronic Publishing. Help | About | Download PEP Bibliography | Report a Problem

WARNING! This text is printed for the personal use of the subscriber to PEP Web and is copyright to the Journal in which it originally appeared. It is illegal to copy, distribute or circulate it in any form whatsoever.