Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see author affiliation information in an article…

PEP-Web Tip of the Day

To see author affiliation and contact information (as available) in an article, simply click on the Information icon next to the author’s name in every journal article.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Michel, L. (2004). Le plaisir conjugué. Rev. Belg Psychanal., 44:47-59.

(2004). Revue Belge de Psychanalyse, 44:47-59

Le plaisir conjugué

Luc Michel

INTRODUCTION

« Mon jardin en ce moment est tout en fleur, magnifique. M'y asseoir et l'admirer me font plaisir. Quel dommage qu'il n'y ait personne pour le voir et partager mon plaisir ». Ces propos tenus par une analysante en séance me font associer avec le matériel en jeu à ce moment de notre rencontre analytique. Que me donne-t-elle à voir de son jardin intérieur? Me sent-elle absent? Mon silence la renvoie-t-elle à ce vide, cet effacement soudain de l'être aimé décédé dont elle n'arrive pas à faire le deuil? Je me rappelle que les séances ont été, jusque là, marquées par des propos monotones, empreints de douleur et de tristesse. Or le ton de ses propos est maintenant plus vivant, je me sens beaucoup plus interpellé comme objet animé. Ne me dit-elle pas aussi, avec l'image du jardin, les richesses qu'elfe contient. Cela contraste avec le mouvement précédent où l'objet interne était constamment attaqué, dévalorisé dans un mouvement dépressif. J'éprouve dans cette séance du plaisir : plaisir de l'entendre retourner à la vie en quittant l'objet mélancolique pour laisser place, certes à un manque, mais surtout à un espace qui permette une rencontre, qu'elle soit dans un premier temps sur la scène analytique et dans un deuxième dans sa vie.

Ces propos me décrivent aussi un intérieur en creux prêt à accueillir dans une position féminine. Ainsi se dessine une place pour qu'un nouvel objet externe soit investi. C'est d'ailleurs cette ouverture qui me procure ce plaisir à l'entendre. C'est la promesse que nous aurons aussi désormais des plaisirs à partager, qu'elle me donne aussi plus d'existence, ma place n'étant plus complètement effacée par l'attraction de toute son économie pulsionnelle autour d'un objet mélancolique.

Ce retour à l'investissement de l'objet externe s'expérimente d'abord en séance. Peu de temps après, elle me dit nouer une nouvelle relation sentimentale.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.