Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To review The Language of Psycho-Analysis…

PEP-Web Tip of the Day

Prior to searching a specific psychoanalytic concept, you may first want to review The Language of Psycho-Analysis written by Laplanche & Pontalis. You can access it directly by clicking here.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Delaunoy, J. (2006). Manger pour vivre ou vivre pour manger. Rev. Belg Psychanal., 49:3-31.

(2006). Revue Belge de Psychanalyse, 49:3-31

Manger pour vivre ou vivre pour manger

Jacques Delaunoy

INTRODUCTION

Lors de notre dernier colloque consacré à Psychanalyse et Culture, nous étions quelques-uns à éprouver le besoin de relancer le débat du côté du corps en proposant d'y consacrer le prochain colloque.

Pour ma part, je considère comme un mouvement inévitable et fructueux celui d'un balancier qui indiquerait les deux champs qui bordent le psychisme: la culture et le corps biologique.

Ceci est particulièrement bien décrit dans le livre d'A. Green (1995) «La causalité psychique».

Animal culturel, l'homo sapiens n'a cessé de se penser dans cette double appartenance.

Si, aujourd'hui, nous parlons plus particulièrement du corps, vous verrez que le travail de culture est déjà présent à ce niveau.

Parler du corps en psychanalyse reste cependant une entreprise délicate tant est complexe le problème soulevé:

1.   Tout d'abord, on est frappé par un décalage théorico-pratique. Voilà en effet une chose bien étrange de parler du corps alors que dans sa pratique de la cure analytique, l'analyste semble préoccupé surtout de langage, le corps étant mis au repos afin de favoriser l'émergence des représentations et des affects. Le corps n'y est pas tout à fait étranger mais il apparaît surtout sur le mode du non verbal qui peut moduler la communication mais reste périphérique par rapport à ce qui demeure le centre du processus, l'échange verbal entre les deux protagonistes, au point qu'un des courants analytique, le lacanien, a placé le langage au centre théorique de sa conception. Par contre, dans la théorie et notamment la théorie des pulsions, le psychisme reste fermement ancré dans le biologique; nombre de concepts chez Freud ont une origine manifestement biologique.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.