Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To save a shortcut to an article to your desktop…

PEP-Web Tip of the Day

The way you save a shortcut to an article on your desktop depends on what internet browser (and device) you are using.

  • Safari
  • Chrome
  • Internet Explorer
  • Opera

 

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Matot, J. (2018). Le genre, le neutre et la filiation. Rev. Belg Psychanal., 72(1):7-10.

(2018). Revue Belge de Psychanalyse, 72(1):7-10

Le genre, le neutre et la filiation

Jean-Paul Matot

L'attribution du genre, en tant que construction sociale, précéderait la découverte par le jeune enfant de la différence des sexes. Mais l'intégration et l'appropriation de la différence sexuelle, processus continu dont le déroulement connaît une étape déterminante autour des transformations pubertaires, suppose une harmonisation avec l'appropriation du genre. Cette harmonisation de l'identité de genre et de l'identité sexuelle, incluant celle de la bisexualité psychique, constitue aujourd'hui, dans les sociétés occidentales en tout cas, une dimension identitaire importante de la déconstruction adolescente du contrat narcissique primaire et de sa subjectivation dans un contrat narcissique secondaire. Les cliniciens de l'adolescence, et en particulier ceux qui travaillent au sein de dispositifs pluridisciplinaires recevant les demandes de réassignation de genre et de sexe, se trouvent donc amenés à réfléchir aux facteurs intervenant dans l’émergence actuelle, dès le début de l'adolescence, des problématiques « trans ». En témoignent en particulier, dans ce numéro, les articles de V. Adrian et de F. Burdot.

Comment comprendre que le malaise existentiel d'un nombre significatif de jeunes prenne la forme d'une nécessité impérieuse de remodeler, afin de ressentir une meilleure harmonie avec leurs vécus profonds, leur attribution de genre et/ou leur corps sexué, au-delà de la liberté - encore récente et relative - d'un choix d'objet amoureux et sexuel ?

En quoi ces problématiques du genre peuvent-elles être comprises comme une expression des évolutions de la construction identitaire dans les sociétés marquées par l'individualisme, la pression de la « réalisation de soi », et l'affaiblissement des étayages communautaires ?

À la suite d'une des pistes relevées par D.

[This is a summary or excerpt from the full text of the article. PEP-Web provides full-text search of the complete articles for current and archive content, but only the abstracts are displayed for current content, due to contractual obligations with the journal publishers. For details on how to read the full text of 2016 and more current articles see the publishers official website here.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.