Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To quickly return from a journal’s Table of Contents to the Table of Volumes…

PEP-Web Tip of the Day

You can return with one click from a journal’s Table of Contents (TOC) to the Table of Volumes simply by clicking on “Volume n” at the top of the TOC (where n is the volume number).

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Louët, E. (2020). Vue sur mer, d'Isée Bernateau. Rev. fr. psychanal., 84(3):795-799.

(2020). Revue française de psychanalyse, 84(3):795-799

Vue sur mer, d'Isée Bernateau

Review by:
Estelle Louët

Vue sur mer est une invitation à explorer la notion de lieu pour en penser les modalités d'investissement et ce qui permet de les constituer comme lieu psychique. Qu'est-ce qui nous relie à un lieu, nous fait nous sentir appartenir à lui ? Comment s'ancre-t-on dans un lieu ? « Qu'est-ce qu'une maison natale, un pays natal, un lieu d'origine, pourquoi et comment y est-on attaché ? Pourquoi dit-on qu'on a des racines ? » Ces questions liminaires suivent l'épigraphe perecquienne qui condense la préoccupation centrale du livre et en trace les voies d'exploration aussi bien théoriques que cliniques : « Comment arracher à l'espace le lieu qui sera vôtre ? » (Perec, 1974, p. 140).

L'architecture du livre est composée de quatre parties, « La maison natale », « Lieux, non-lieux et anti-lieux de l'adolescence », « Le non-lieu de naissance » « Heimat: un lieu identitaire », chacune d'elle puisant en différents matériaux les motifs de sa construction : matériaux littéraire (ses premières amours, Isée Bernateau est agrégée de lettres modernes), anthropologique, philosophique, cinématographique… Les fondations et l'armature en sont psychanalytiques.

Dans le premier chapitre, l'auteure convie le lecteur à penser ce qu'est une « maison natale » dont les deux termes sont explorés, chacun faisant l'objet d'une étude conceptuelle engagée à partir des énigmes soulevées par la clinique psychothérapique d'adolescents et de jeunes adultes faisant de leur maison le lieu de la nostalgie pour Gabriel, un lieu fortement érotisé par Lola, un lieu pour s'ancrer chez Ramesh…

La question de savoir ce qui fonde la maison comme concept a passionné les anthropologues, les sociologues, tels que Lévi-Strauss et Bourdieu, dont l'auteure rappelle les travaux, les conduisant respectivement à penser la maison comme organisation singulière de la transmission et comme « capacité à résister à la désintégration et à la dispersion » (Bourdieu, 1972, p.

[This is a summary or excerpt from the full text of the article. PEP-Web provides full-text search of the complete articles for current and archive content, but only the abstracts are displayed for current content, due to contractual obligations with the journal publishers. For details on how to read the full text of 2018 and more current articles see the publishers official website here.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.