Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see translations of this article…

PEP-Web Tip of the Day

When there are translations of the current article, you will see a flag/pennant icon next to the title, like this: 2015-11-06_11h14_24 For example:

2015-11-06_11h09_55

Click on it and you will see a bibliographic list of papers that are published translations of the current article. Note that when no published translations are available, you can also translate an article on the fly using Google translate.

 

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Smith, H.F. (2003). LA CRÉATION DU PROCESSUS ANALYTIQUE: TROIS COMPTES RENDUS DE TABLES RONDES: L'ouverture du processus, le coeur du processus, la terminaison du processus. L'Année Psychanal. Int., 2003:27-48.

(2003). L'Année Psychanalytique Internationale, 2003:27-48

LA CRÉATION DU PROCESSUS ANALYTIQUE: TROIS COMPTES RENDUS DE TABLES RONDES: L'ouverture du processus, le coeur du processus, la terminaison du processus Language Translation

Modérateur et auteur du compte rendu Henry F. Smith

Introduction

Bien que les psychanalystes se rétèrent souvent au concept de processus analytique, cette notion demeure insaisissable. En anglais, le mot «process» (qui correspond au mot français processus), comme le note Boesky (1990), est à la fois un verbe et un substantif. En tant que verbe - to process (qui signifie traiter, transformer, développer) - ce mot ne pose guère de difficulté. Mais en tant que substantif, le processus analytique, nous n'avons plus à faire à quelque chose qui est en train de se produire, mais à une chose que nous nous représentons et dont la représentation peut donner matière à discussion. Selon la définition du dictionnaire (Webster's, 1964, citée par Arlow & Brenner, 1990), ce mot recouvre deux notions: celle de développement et celle de méthode permettant d'aboutir à ce développement. Ainsi, nous pouvons discuter et de la nature du processus et du rôle de l'analyste dans ce processus.

Une des façons d'envisager le processus analytique est de le considérer comme étant synonyme de la psychanalyse elle-même, c'est-à-dire des caractéristiques essentielles de la psychanalyse, ce qui est le point de départ de bien des divergences. En effet, qu'est-ce qui définit le processus analytique par rapport à d'autres processus? Considéré d'un point de vue opérationnel, le processus analytique doit-il porter les marques de l'association libre, de l'interprétation et de la perlaboration (Vaughan et al.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.