Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To bookmark an article…

PEP-Web Tip of the Day

Want to save an article in your browser’s Bookmarks for quick access? Press Ctrl + D and a dialogue box will open asking how you want to save it.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Godfrind, J. (1999). Jacqueline Schaeffer, Le refus du féminin, Epîtres, PUF, Paris, 1998. Rev. Belg Psychanal., 34:92-94.

(1999). Revue Belge de Psychanalyse, 34:92-94

Jacqueline Schaeffer, Le refus du féminin, Epîtres, PUF, Paris, 1998

Jacqueline Godfrind

Jacqueline Schaeffer a choisi un éclairage très personnel pour interroger “l'énigme de la sexualité” dont, selon Freud, le “refus du féminin” représente “une part”. Ce refus, commun aux deux sexes, c'est néanmoins chez la femme qu'elle en parle essentiellement. Et le féminin dont elle choisit de débattre est, nous dit-elle, le “féminin sexuel”, position qui privilégie le “pulsionnel”, “sexuel” de surcroît. Ce féminin trouve son plein épanouissement dans la jouissance sexuelle obtenue dans la relation sexuelle avec l'homme qui “crée et arrache” son “féminin” à la femme. Ce féminin sexuel est dépassement génital des modalités prégénitales envisagées par Freud, l'envie du pénis et l'angoisse de passivation homosexuelle; ces dernières modalités sont, pour J. Schaeffer, des défenses contre l'angoisse de pénétration génitale, “roc du féminin”.

Le refus de ce féminin spécifié par la pénétration est mis en relation avec l'existence de la poussée constante de la pulsion dont la femme est la dépositaire. Cet élément introduit une dimension économique dans les propos de l'auteur. En effet ta pulsion, et plus précisément la pulsion sexuelle, fait violence au moi qui doit s'en accommoder. Accepter le féminin, c'est “laisser la poussée constante de la pulsion s'emparer de leur moi pour en arracher la jouissance”, c'est désirer la soumission à l'amant, “masochisme erotique” coextensif du féminin de la femme. La femme est sans cesse en butte à l'antagonisme interne entre son désir d'être effractée et le sursaut de son moi contre cette “défaite”.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2019, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.