Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see translations of Freud SE or GW…

PEP-Web Tip of the Day

When you hover your mouse over a paragraph of the Standard Edition (SE) long enough, the corresponding text from Gesammelte Werke slides from the bottom of the PEP-Web window, and vice versa.

If the slide up window bothers you, you can turn it off by checking the box “Turn off Translations” in the slide-up. But if you’ve turned it off, how do you turn it back on? The option to turn off the translations only is effective for the current session (it uses a stored cookie in your browser). So the easiest way to turn it back on again is to close your browser (all open windows), and reopen it.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Frisch, S. (2002). Interview de Hanna Segal. Rev. Belg Psychanal., 41:87-105.

(2002). Revue Belge de Psychanalyse, 41:87-105

CARREFOUR PSYCHANALYTIQUE (8)

Interview de Hanna Segal

Serge Frisch

(La pensée) n'est pas ce que nous voulons, elle est ce qu'elle veut Ceci revient bien sûr à personnaliser la pensée comme si elle était un être doté d'une volonté propre. Une telle sorte de pensée existe — celle qui est attribuée et ressentie comme émanant des objets internes — comme l'inspiration ou la persécution. Mais plus généralement, la pensée et le processus de penser sont le résultat d'une interaction complexe de nos pulsions, de nos désirs, de nos phantasmes et de nos perceptions. Et, de ce fait, une pensée n'est pas nécessairement ce que nous souhaiterions qu'elle soit

La liberté de pensée - et au mieux je pense que nous n'avons encore qu'une liberté très limitée à cet égard - signifie la liberté de connaître nos propres pensées et ceci signifie que nous avons à connaître les pensées importunes aussi bien que les pensées bienvenues, les pensées anxieuses, celles qui sont vécues comme « mauvaises » ou « folles » aussi bien que les pensées constructives et celles qui sont ressenties comme « bonnes » et « saines ». La liberté de pensée c'est être capable d'examiner la validité des pensées en ternies de réalités externes ou internes.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.