Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To go directly to an article using its bibliographical details…

PEP-Web Tip of the Day

If you know the bibliographic details of a journal article, use the Journal Section to find it quickly. First, find and click on the Journal where the article was published in the Journal tab on the home page. Then, click on the year of publication. Finally, look for the author’s name or the title of the article in the table of contents and click on it to see the article.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Matot, J. (2012). Adolescence, déconstruction et principe d'enchantement. Rev. Belg Psychanal., 61:121-148.

(2012). Revue Belge de Psychanalyse, 61:121-148

Adolescence, déconstruction et principe d'enchantement

Jean-Paul Matot

INTRODUCTION

Deux axes principaux me sont apparus successivement dans la réflexion que je mène ces dernières années sur les processus de développement à l'adolescence : la dimension de la déconstruction (Matot, 2010b, 2011a), et celle de l'enchantement (Matot, 2011c). Ces deux dimensions apportent un éclairage tant sur le développement normal que sur les pathologies psychiques de l'adolescence; l'élaboration des impasses de ces deux dynamiques est désormais centrale dans mon travail thérapeutique avec les adolescents et leur environnement.

L'arrière-plan de ces deux axes, leur profondeur, c'est l'inconnu : l'inconnu qui nous entoure, l'inconnu qui est en nous, l'inconnu qui est sous-jacent dans ce que nous entreprenons, l'inconnu qui fait le charme de notre travail thérapeutique. Nous vivons dans l'inconnu, tout le temps, partout, mais le plus souvent, nous n'y pensons pas. L'inconnu est la toile de fond de notre vie, elle est le cadre général dans lequel s'inscrivent les processus de déconstruction et d'enchantement.

Je ne pense pas que mon propos soit particulièrement original ni novateur. Il s'agit au contraire de relever des choses plutôt banales et communes, que nous expérimentons et mettons en œuvre le plus naturellement du monde. Ce qui cependant justifie de s'y arrêter, c'est que ces choses retiennent peu notre attention; elles restent la plupart du temps implicites, et ne reçoivent pas l'intérêt et l'attention qu'elles méritent, du fait même de leur banalité.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2020, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.