Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see translations of Freud SE or GW…

PEP-Web Tip of the Day

When you hover your mouse over a paragraph of the Standard Edition (SE) long enough, the corresponding text from Gesammelte Werke slides from the bottom of the PEP-Web window, and vice versa.

If the slide up window bothers you, you can turn it off by checking the box “Turn off Translations” in the slide-up. But if you’ve turned it off, how do you turn it back on? The option to turn off the translations only is effective for the current session (it uses a stored cookie in your browser). So the easiest way to turn it back on again is to close your browser (all open windows), and reopen it.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Jeanneau, A. (1977). A PARTIR DE LA DOULEUR PSYCHIQUE. Rev. fr. psychanal., 41(1-2):253-256.

(1977). Revue française de psychanalyse, 41(1-2):253-256

A PARTIR DE LA DOULEUR PSYCHIQUE

A. Jeanneau

A qui veut oublier ce qu'il en sait, la dépression se livre à l'intuition comme expérience de douleur. Et l'observateur ne la confond ni avec l'angoisse qui l'accompagne souvent mais s'en différencie, bien que marquée par l'originalité de la menace, ni avec l'anxiété des autres cas où l'incessante et infructueuse tentative relationnelle ne masque pas la spécificité de la souffrance dépressive.

Mais il est une autre certitude, c'est que cette douleur est morale, et que nul n'hésite à désigner les gémissements sans paroles de cet homme pâle et immobile comme la traduction directe d'un malaise authentiquement psychique.

Aussi bien nous a-t-il semblé qu'à mieux regarder les contradictions apparentes de la notion de douleur psychique, la nature de la dépression s'en définirait plus clairement, et que prendrait ensuite une place plus exacte ce qui n'en est que l'élaboration ou plus souvent la défense.

Il est un fait, nous dira Freud, que le vocabulaire n'a pas cherché à distinguer par un terme différent la douleur psychique de la douleur corporelle, et il précisera plus loin que « le passage de la douleur corporelle à la douleur psychique correspond au progrès de l'investissement narcissique vers l'investissement objectai » . Ce qui est peu et beaucoup, mais nous incitera, dans un premier temps, à interroger la douleur physique.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.