Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To quickly go to the Table of Volumes from any article…

PEP-Web Tip of the Day

To quickly go to the Table of Volumes from any article, click on the banner for the journal at the top of the article.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Cournut, J. (1977). NOTE SUR LES COMMENT ET LES POURQUOI. Rev. fr. psychanal., 41(3):481-487.

(1977). Revue française de psychanalyse, 41(3):481-487

NOTE SUR LES COMMENT ET LES POURQUOI

Jean Cournut

Pourrait-on, à l'occasion d'un anniversaire psychanalytique, poser la question naïve et ambitieuse des accords et des désaccords qui animent les analystes? L'interpellation ad hominem peut-elle vraiment résumer l'élaboration théorique que les uns applaudiront, tandis que les autres la condamneront comme hérétique? Le recours à la clinique tranche-t-il vraiment le débat théorique, et quand on parle théorie, de quelles théories parle-t-on? Quel est le consensus, quelles sont les divergences? Où se ferme la doctrine, où commence la spéculation? Qui se bat pour la cause et qui dira qu'elle est flouée, et par qui?

La liste serait longue des problèmes en suspens pour l'éclaircissement desquels l'adhésion au corpus de base reste courte et requiert, outre la nécessité d'une toujours nouvelle relecture de Freud, le renfort d'une argumentation dont les sources mélangent, de façon pas forcément orthodoxe, la spécificité de la psychanalyse et ses interférences avec les autres registres de connaissances et de conceptualisations. A prendre quelques exemples: l'Inconscient s'écrit depuis Freud avec une majuscule, mais c'est l'Inconscient de qui? Quelle théorie du sujet choisissez-vous et pourquoi? L'interprétation tente-t-elle de faire revivre un passé enfoui ou bien de créer ce qui n'était jusqu'alors que matériau insignifiant? Vise-t-elle un trop-plein qui s'est rétracté ou une béance qui s'est fermée, une niche ou une nasse?

Le refoulé primaire, c'est une chose, un mot, une lettre, une rime, de l'ineffable, de l'indicible à jamais, du corps, de l'affect, une livre de chair ou un diamant dans le conjonctif du discours? Préférez-vous la Pulsion de Mort — pulsion, concept limite — à l'Instinct de Mort — instinct, notion biologique? Quelle est votre morale et vous direz les limites pour vous, et acceptables par vous, de la perversion, ou celles du passage à l'acte.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.