Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: Downloads should look similar to the originals…

PEP-Web Tip of the Day

Downloadable content in PDF and ePUB was designed to be read in a similar format to the original articles.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Gillibert, J. (1977). POUR INTRODUIRE L'ORGASME DANS UNE COMPRÉHENSION PSYCHANALYTIQUE. Rev. fr. psychanal., 41(4):567-576.

(1977). Revue française de psychanalyse, 41(4):567-576

POUR INTRODUIRE L'ORGASME DANS UNE COMPRÉHENSION PSYCHANALYTIQUE

J. Gillibert

L'orgasme est-il une notion, à proprement parler, psychanalytique ?

Oui il l'est, dans la mesure où la volupté sexuelle concerne le corps humain comme capacité et puissance d'un « jouir », d'une jouissance voluptueuse, sexuelle — génitale et prégénitale — dont la grandeur quantitative et la qualification vont se mesurer, et s'apprécier à des critères d'identité de sexe, d'identité sexuée, d'identité d'organe, clitoridienne, vaginale, pénienne ou d'autres organes génitalisés (bouche, anus) mais tous sous la domination de la « dite » jouissance phallique, plus encore par le modèle de mécanismes physiologiques (l'éjaculation par exemple)… ou par le signe de la déperdition de sens et d'existence — la fameuse « petite mort ».

Les justifications de l'orgasme ne manqueront jamais à l'appel, jusques et y compris par toute une fantasmatique sophistiquée du « plus de jouir », comme non-sens d'une finalité incoercible.

Une « grande santé » va être à justifier par Reich ou les sexologues, par cet oubli de l'homme à soi-même que serait toute jouissance copulatoire auto-érotique et narcissique dans ses modes, s'exacerbant et portée par son propre devenir à l'acmé de sa finalité, mais déjà là, dans ce oui de l'appartenance de l'orgasme à l'investigation de Psyché qu'est la psychanalyse, une difficulté, voire une aporie, et pas que théorique, surgit : qu'en est-il de la finalité du jouir (orgastique), cela pour l'unité coïtante et non seulement pour l'isolement d'un des deux partenaires ?

Freud, dès le départ, ne veut pas faire rencontrer complètement, absolument

— l'excitation sexuelle

— avec la satisfaction sexuelle.

Mais

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.