Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see papers related to the one you are viewing…

PEP-Web Tip of the Day

When there are articles or videos related to the one you are viewing, you will see a related papers icon next to the title, like this: RelatedPapers32Final3For example:

2015-11-06_09h28_31

Click on it and you will see a bibliographic list of papers that are related (including the current one). Related papers may be papers which are commentaries, responses to commentaries, erratum, and videos discussing the paper. Since they are not part of the original source material, they are added by PEP editorial staff, and may not be marked as such in every possible case.

 

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Chasseguet-Smirgel, J. (1977). LA THÉORIE DE L'ORGASME CHEZ REICH ET LA THÉORIE FREUDIENNE DE LA SEXUALITÉ INFANTILE. Rev. fr. psychanal., 41(4):639-652.

(1977). Revue française de psychanalyse, 41(4):639-652

LA THÉORIE DE L'ORGASME CHEZ REICH ET LA THÉORIE FREUDIENNE DE LA SEXUALITÉ INFANTILE

Janine Chasseguet-Smirgel

Note préliminaire. — Je reprends, au cours de ce travail, certains extraits de Freud ou Reich ?, livre que j'ai écrit en commun avec Bêla Grunberger. Il va de soi que les passages choisis sont de ma seule plume. Les Editions Tchou m'ont aimablement autorisée à les reproduire .

Il n'est pas possible de parler de l'orgasme sans évoquer celui qui a fondé toute une théorie de la psychopathologie, des maladies somatiques, toute une sociopolitique et finalement une cosmogonie, autour de l'orgasme.

Je ne reprendrai pas ici ce que j'ai eu l'occasion de dire ailleurs dans un texte inédit intitulé La cuirasse sans défauts qui élargissait certains points évoqués dans mon essai sur l'Idéal du Moi. Je rappelle que la conception de la cuirasse, relativement tardive dans l'œuvre de Reich par rapport aux vues que je vais exposer ici, repose, selon moi, sur le fantasme inconscient du rectum parental capturant et immobilisant le sujet, la décharge orgastique étant vécue comme le triomphe sur cet enfermement, comme la capacité du sujet d'amener le parent à desserrer son étreinte et à lâcher prise. L'orgasme lui-même est assimilé à une exonération évacuant les miasmes et tout ce qui, à l'intérieur du sujet, le ronge, l'empoisonne, le détruit. Le fantasme que je viens de décrire et les vertus dépuratives de l'orgasme sont clairement lisibles dans de très nombreux passages de l'œuvre de Reich que je ne peux citer à nouveau ici.

Je

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.