Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see translations of this article…

PEP-Web Tip of the Day

When there are translations of the current article, you will see a flag/pennant icon next to the title, like this: 2015-11-06_11h14_24 For example:

2015-11-06_11h09_55

Click on it and you will see a bibliographic list of papers that are published translations of the current article. Note that when no published translations are available, you can also translate an article on the fly using Google translate.

 

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Pigott, A. (1977). Intervention. Rev. fr. psychanal., 41(5-6):1113-1116.

(1977). Revue française de psychanalyse, 41(5-6):1113-1116

Intervention

Anne-Christine Pigott

L'élaboration, théorique collective, but d'un congrès, impose un thème, ce choix est nécessaire, mais isoler un thème nous éloigne de la complexité naturelle de la réalité psychique et une observation clinique peut avoir l'intérêt de nous y replonger. C'est ce que j'ai tenté de faire sur une longue observation de sept années, montrer le passage d'une activité mutilatrice autistiquc avec dans le même temps une absence d'image corporelle, à une activité auto-érotique s'inscrivant dans une relation et organisant l'image corporelle. Elle avait déjà cinq ans cette petite fille au début de notre relation et il était difficile de désintriquer ce qui revenait à un fond encéphalopathique certain et ce qui revenait à un comportement autistique dans son retard intellectuel. Jean Gillibert dit dans son rapport que la psychanalyse ne peut soigner l'autisme, mais seulement permettre d'en savoir un peu plus sur la psyché, il apparaît dans cette observation que l'auto-érotisme peut avoir comme conséquence de faire cesser l'autisme. Dans sa vie quotidienne, l'enfant présente une activité auto-mutilatriee, elle s'écorche la peau et fait saigner les excoriations; peut-on parler d'auto-érotisme ? Michel Fain pense que les gestes auto-destructeurs qu'élaborent quelquefois les petits insomniaques précoces, cette enfant en fut une, n'ont rien d'auto-érotique puisque le trouble qui caractérise ces petits malades est l'absence totale de système pare-excitations, ces gestes étant alimentés par un afflux constant de stimulations indifférenciées.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.