Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: Downloads should look similar to the originals…

PEP-Web Tip of the Day

Downloadable content in PDF and ePUB was designed to be read in a similar format to the original articles.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Sollers, P. (1994). « Femmes »… « Le Secret ». Rev. fr. psychanal., 58(1):97-102.

(1994). Revue française de psychanalyse, 58(1):97-102

III: Points de vue masculins

« Femmes »… « Le Secret »

Philippe Sollers

Interviewed by:
Ruth Menahem

R. M.: Au cours d'une émission sur France-Culture à propos de Lacan, vous avez cité de lui quelques aphorismes fulgurants dont celui-ci: « On est hétérosexuel quand on aime les femmes, qu'on soit un homme ou une femme. »

Pourriez-vous expliciter ce que Lacan entendait par cette boutade?

Ph. S.: Je crois que la formulation de Lacan est sérieuse; mais est-ce que ça ne va pas dans le sens de la formule de Freud, à savoir que le refus de la féminité est fondamental pour les deux sexes? Voilà une traduction logique, qui laisse d'ailleurs ouverte la question de savoir si quelqu'un arrive à aimer réellement des femmes dans sa vie.

Voyez-vous, la chose qui m'a frappé dans votre argument c'est l'arrivée de Platon. Tout le problème est de savoir si on peut sortir de la métaphysique ou pas. Est-ce que la psychanalyse elle-même y parvient? Freud est obligé d'avoir recours à la mythologie platonicienne, bien qu'il s'en écarte par ailleurs beaucoup. Subsiste toujours le fantasme de la réunion originelle, de l'androgyne. On parle toujours d'androgyne et jamais de gynandre. La gynandre, qu'est-ce que c'est?

Le tribadisme: vous savez que c'est un mot qui est couramment employé par Sade. Je le trouve très approprié à ce qui peut « faire froncer le sourcil de l'austère Platon », comme le dit avec humour Baudelaire, lequel n'est pas par hasard le poète de la question que vous soulevez: Les fleurs du mal vous le savez, devaient d'abord s'appeler Les lesbiennes. Est-ce que ça ferait froncer le sourcil de l'austère Freud et est-ce que le sourcil de Lacan en serait un peu plus relevé? Vous voyez combien de questions ça entraîne.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.