Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To use OneNote for note taking…

PEP-Web Tip of the Day

You can use Microsoft OneNote to take notes on PEP-Web. OneNote has some very nice and flexible note taking capabilities.

You can take free form notes, you can copy fragments using the clipboard and paste to One Note, and Print to OneNote using the Print to One Note printer driver. Capture from PEP-Web is somewhat limited.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Bouchet-Kervella, D. (1994). Autour du thème: « Filiations féminines » Nouvelle Revue de Psychanalyse n° 45: Les Mères (seront rapportés ici les travaux qui entrent en résonance avec le thème du présent numéro).. Rev. fr. psychanal., 58(1):256-260.

(1994). Revue française de psychanalyse, 58(1):256-260

Autour du thème: « Filiations féminines » Nouvelle Revue de Psychanalyse n° 45: Les Mères (seront rapportés ici les travaux qui entrent en résonance avec le thème du présent numéro).

Review by:
Denise Bouchet-Kervella

L'argument introductif explicite tout d'abord le sens du pluriel et de la majuscule du titre de ce volume, qui se place dans un registre situé en deçà d'Œdipe et loin des traits rassurants de la « mère ordinaire » soignante de Winnicott, pour aborder les inquiétants rivages mythiques et tragiques des figures du maternel originaire, dominées tout à la fois par la toute-puissance terrifiante et la violence désordonnée de l'excitation.

Et de fait un grand nombre des travaux publiés est centré sur l'excès du pulsionnel dans son double aspect amour-haine, qui marquerait réciproquement et indissolublement le lien primordial mère-fille et le situerait sans rémission dans le champ du passionnel.

Certains d'entre eux frappent par la forte intensité émotionnelle qui les anime. Les uns sont portés par un fol amour, tel le texte de Danièle Saint-Bois, écrit à la première personne comme une nouvelle, qui clame de manière bouleversante le tumulte ambivalent et passionné des sentiments d'une fille adulte envers sa mère mourante. D'autres distillent une haine implacable, tel celui de Geneviève Brisac pour qui « les mères heureuses ne sont pas dans l'ordre naturel des choses »: à ses yeux, la reine-mère triomphante et rieuse qui écrase sa fille de sa perfection et de son bonheur doit, pour « être à sa place », être proscrite, pétrifiée en Mater Dolorosa et condamnée aux larmes éternelles, « telle Didon pleurant Enée » à jamais privée non seulement de sa splendeur passée mais encore de son partenaire amoureux.

Plus distancié dans sa facture littéraire très complexe, mais féroce dans son contenu, le texte de Michel Gribinski construit une ode ironique à Libussa, la mère de Melanie Klein, fictivement déclamée par celle-ci dans un style incantatoire, volontairement haché et chaotique, où se mêlent sur le modèle du processus primaire diverses langues et divers éléments biographiques.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.