Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To receive notifications about new content…

PEP-Web Tip of the Day

Want to receive notifications about new content in PEP Web? For more information about this feature, click here

To sign up to PEP Web Alert for weekly emails with new content updates click click here.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Bouchet-Kervella, D. (1994). Nouvelle Revue de psychanalyse, n° 47, 1993, La plainte. Rev. fr. psychanal., 58(2):598-601.

(1994). Revue française de psychanalyse, 58(2):598-601

Nouvelle Revue de psychanalyse, n° 47, 1993, La plainte

Review by:
Denise Bouchet-Kervella

Dans ce numéro riche d'un matériel clinique exceptionnellement abondant, le thème de la plainte est abordé selon deux grands axes:

I / La plainte dans sa dimension revendicante, comme demande de réparation d'un préjudice narcissique subi

F. Gantheret retrace avec talent la trame du roman de Kleist intitulé Michael Kohlhaas, basé sur l'histoire vraie d'un personnage emporté par l'impérieuse exigence d'obtenir réparation d'une humiliation arbitrairement infligée, jusqu'à commettre d'horribles massacres et sacrifier sa propre vie afin de faire admettre la légitimité de sa plainte. Il s'agit pour l'auteur de fournir un exemple extrême, non pas d'un cas d'orgueil démesuré, mais du besoin fondamentalement humain — si dérisoire puisse-t-il apparaître par ailleurs — de reconnaissance du droit à la dignité: dans la mesure où celui-ci « justifie l'existence et assure une consistance à l'identité personnelle », il peut, s'il se trouve dénié, devenir pour l'individu opprimé un enjeu plus fort que tout, y compris la préservation de son intégrité corporelle. Cette réflexion à multiples dimensions (politique, philosophique et psychanalytique) met en relief une dimension essentielle de la Loi: celle d'assurer à tout membre de la collectivité une validation narcissique continue fondée sur la tiercéité.

D. Scarfone aborde de manière originale la plainte psychotique, en faisant appel pour la spécifier à la notion de différend qui, par opposition à celle de litige, caractérise les cas où le plaignant est dépouillé de moyens d'argumenter, de prouver ou même de mettre en mots le dommage subi. Le futur psychotique aurait été exposé plus que quiconque au désaveu du bien-fondé de ses plaintes et aurait construit, par identification à l'agresseur, un barrage au « noyau de vérité historique » en coupant ses productions délirantes de son histoire individuelle.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.