Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To see Abram’s analysis of Winnicott’s theories…

PEP-Web Tip of the Day

In-depth analysis of Winnicott’s psychoanalytic theorization was conducted by Jan Abrams in her work The Language of Winnicott. You can access it directly by clicking here.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Widlöcher, D. (1999). Proust, un précurseur de l' « Ego-psychology »?. Rev. fr. psychanal., 63(2):407-414.

(1999). Revue française de psychanalyse, 63(2):407-414

Proust, un précurseur de l' « Ego-psychology »?

Daniel Widlöcher

A plusieurs reprises, Freud a souligné combien la création littéraire pouvait enrichir la connaissance psychanalytique. L'œuvre de Proust illustre-t-elle ces propos?

On distinguera dans la narration proustienne la dimension proprement littéraire et des développements illustrant la psychologie de l'époque. Proust créateur littéraire se double d'un Proust psychologue. D'un côté, la narration psychologique éclaire le « temps perdu », c'est-à-dire le clivage du Moi et l'influence du temps dans l'expérience amoureuse ou dans celle de la perte. De l'autre, l'expérience de remémoration extatique, le « temps retrouvé », illustre un effet esthétique qui n'est pas sans rappeler le pouvoir de l'interprétation.

La relation qui s'établit entre discours narratif du temps perdu et expérience esthétique du temps retrouvé évoque un processus d'alternance observable dans la cure psychanalytique.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.