Customer Service | Help | FAQ | PEP-Easy | Report a Data Error | About
:
Login
Tip: To bookmark an article…

PEP-Web Tip of the Day

Want to save an article in your browser’s Bookmarks for quick access? Press Ctrl + D and a dialogue box will open asking how you want to save it.

For the complete list of tips, see PEP-Web Tips on the PEP-Web support page.

Brelet-Foulard, F. (1999). Décharge et passivité; addictions, psychosomatique. Rev. fr. psychanal., 63(5):1761-1768.

(1999). Revue française de psychanalyse, 63(5):1761-1768

Décharge et passivité; addictions, psychosomatique

Françoise Brelet-Foulard

Dans les cures d'alcoolisés, mais aussi d'un certain nombre de patients dits limites, l'investissement d'une position passive - être analysé - est violemment refusé lorsque apparaît un véritable engagement transférentiel. L'activité est défensivement surinvestie. Souvent, dans ces mêmes moments, l'excitation pulsionnelle trouve décharge à travers un discours qu'on pourrait appeler « démétaphorisé », souvent très signifiant pour l'analyste, et marqué par une sensorialité très vive mais dont l'épaisseur, « le sens », est abrasé et ne donne lieu à aucun insight, à aucun mouvement psychique.

[This is a summary or excerpt from the full text of the book or article. The full text of the document is available to subscribers.]

Copyright © 2021, Psychoanalytic Electronic Publishing, ISSN 2472-6982 Customer Service | Help | FAQ | Download PEP Bibliography | Report a Data Error | About

WARNING! This text is printed for personal use. It is copyright to the journal in which it originally appeared. It is illegal to redistribute it in any form.